Installer Linux

Dernière mise à jour : 07/01/2003

    Cet article est une r√©vision d'un des tous premiers articles que j'ai r√©dig√©s alors que je commen√ßais ce site. Il √©tait alors orient√© uniquement sur Redhat. Ayant depuis test√© les distributions majeures du march√© autant en tant que serveur ou workstation, j'ai d√©cid√© de mettre √† jour cet article mais avec toutes les autres distros. Consultez auparavant les articles sur les diff√©rentes distributions et sur la pr√©paration de votre syst√®me, cette page est purement technique et concerne les petits pi√®ges et choses √† savoir avant et apr√®s l'installation.


Distributions packagées

    Ce qui va suivre concerne les distributions de type Redhat, Mandrake, SuSE et Debian. Je mettrais ensuite des notes sp√©cifiques sur chaque distribution. Il vous incombe bien s√Ľr de bien sauvegarder toutes vos donn√©es avant installation ou mise √† jour et de ne pas br√Ľler votre maison si cela ne marche pas (cela inclut cr√©er une disquette de d√©marrage).

    Ces distributions ont des installateurs intuitifs et m√™me quelques peu automatis√©s. Vous ne devriez avoir aucun probl√®me √† suivre l'installation et partitionner votre disque dur peut √©galement √™tre automatis√©. La d√©tection du mat√©riel est √©galement intuitive si vous n'avez rien de tr√®s exotique. Recherchez sur le web la liste du mat√©riel support√© avant installation. Ces Linux voudront s'installer avec Lilo sur votre /dev/hda, c'est √† dire le Secteur de d√©marrage de votre machine favorite (MBR). Vous pouvez le placer ailleurs seulement si vous avez d√©j√† un Linux qui d√©marre sur le MBR, sinon, laissez les options de base. Et oui : Windows s'installe avant car il n'est pas compatible avec Linux ce qui veut dire qu'il d√©truira votre secteur de d√©marrage et que vous vous retrouverez sans Lilo au prochain boot.

    Bien que distribution packag√©e, Debian n'est pas vraiment √† consid√©rer pour d√©butants, elle est en effet intuitive mais demande un peu de d√©termination.

    Ces distributions comportent de nombreux packages et sont relativement orient√©es d√©butants (sauf Debian), elles sont donc le choix parfait pour celui qui veut d√©couvrir Linux sans vraiment bidouiller ou manipuler directement la ligne de commande.


Distributions à la main

    Je veux bien s√Ľr parler de Gentoo Linux, Slackware, Sorcerer ou bien encore LFS (Linux From Scratch). Ces distributions sont r√©serv√©es √† des connaisseurs. La raison √©tant que certaines d'entres elles n'ont pas de gestion de packages mais aussi de d√©pendances. Les d√©pendances couvrent les distributions packag√©es pour vous indiquer de quel autre RPM elles ont besoin pour s'installer. Debian le fait √©galement, tout comme Gentoo (mais Gentoo ne g√®re pas les d√©pendances lorsque vous retirez une application, il n'effacera donc que l'application n√©cessaire).

    Slackware et Sorcerer sont aussi des pures distributions √† la main, vous n'installez que ce qui est n√©cessaire, elles sont relativement agr√©ables √† utiliser pour l'utilisateur avanc√©. Elles n√©cessiteront beaucoup de retouches manuelles et de compilations de sources avant que vous obteniez un syst√®me tel que vous le d√©sirez mais le r√©sultat est √† la hauteur. Elles n√©cessitent n√©anmoins que vous connaissiez assez bien les commandes unix / linux afin de vous y retrouver sous un √©cran noir.

    Enfin, la LFS (Linux From Scratch - Linux √† partir de Z√©ro) est un peu plus √† part, elle sert en effet √† vous familiariser avec l'installation de Linux √† partir de rien, il faut donc g√©n√©ralement poss√©der un Linux d√©j√† install√© sur une autre partition et suivre le manuel qui vous guide pas √† pas dans la cr√©ation de votre distribution totalement √† la main. Il est sympathique de le faire une fois car cela vous permet de comprendre comment √† quoi servent tous les outils de base de Linux et dans quel ordre ils doivent √™tre install√©s. Vous obtenez aussi une distribution sans aucune valeur ajout√©e ni exc√®s, totalement brute. Cela peut devenir tr√®s contraignant lors de mise √† jour de sources cons√©quents (KDE, Gnome, etc ...).

    Le point commun de ces distributions outre leur type de gestion est l'installation, les installateurs sont moins intuitifs voire inexistants (LFS, Gentoo) mais encore une fois permettent une grande aisance d'installation pour les initi√©s. Les boot managers (Lilo / Grub) s'installerons sans cligner des yeux l√† o√Ļ vous le d√©sirez.


Trucs & Astuces

    Cette petite section n'a pour objectif que de partager deux ou trois d√©tails techniques qui peuvent avoir leur importance au fil des ann√©es. Pendant ou apr√®s l'installation, fa√ģtes toujours une disquette de d√©marrage de votre kernel en cours, mais aussi de votre windows ou autre OS pour ceux qui ont un dual-boot (ou plus). Les Unix et autres BSD sont un peu capricieux. Ainsi, les installateurs de *BSD voudront utiliser le MBR pour BSD et laisser Linux sur la partition d'installation. Windows dans tous les cas (95/98, NT, ME, 2000, XP) doit √™tre install√© avant tout. Ensuite Linux, puis BSD et d'autres Unix. Solaris pour x86 est √©galement pointilleux sur le secteur de d√©marrage et bloque l'acc√®s en √©criture √† tout autre OS. Lilo ou Grub ne pourront donc pas s'inscrire, pr√©f√©rez donc la disquette de d√©marrage ou l'installation sur la partition d'installation.

    Les conseils de disquettes sont aussi valables lorsque vous testez un nouveau noyau (kernel). Assurez vous d'avoir une sauvegarde de votre noyau pr√©c√©dent et ne l'enlevez pas tout de suite des options de d√©marrage. On se rend compte souvent trop tard que le nouveau kernel n'a pas √©t√© compil√© avec tous les pilotes ou qu'il est instable.

    Ceci conclus la version actuelle du petit guide d'installation Linux. J'ai remis au go√Ľt du jour cette page en suivant les emails qui m'ont √©t√© envoy√©s par des d√©butants et dont l'essentiel des questions gravitaient sur : le multi-boot, l'installation d'un kernel et les diff√©rences des distributions.