NFS client et serveur

   Je couvre ici une fa├žon rapide pour mettre en place un serveur NFS mais aussi pour obtenir des partages. Je ne rentrerais pas dans les configurations DNS. Vous devez par contre avoir NIS installé (ou alors avoir un utilisateur commun qui a les m├¬mes UID et GID sur le client et sur le serveur). Je me cantonnerais également au partage au sein dun m├¬me réseau que nous appellerons toto.fr contenant une machine serveur : bigtux.toto.fr et cliente : smalltux.toto.fr

   Toutes les distributions ont NFS installé par défaut. Il vous faut ensuite savoir si votre machine accepte NFS dans le kernel. Dans les versions 2.2, seul le NFS client est par défaut mis sur Y, vous devez alors mettre NFS server en Y puis recompiler. Dans les versions 2.4, NFS v4 est par défaut en Y pour les clients et les serveurs, ce qui est parfait (et ce protocole supporte aussi NFS v3, les précédentes versions de NFS).

   Le NFS est léquivalent du partage de fichiers sous windows, cela vous permet déchanger des données entre différents unix et linux. Tous ces OS utilisent NFS pour communiquer entre eux.

   Pour paramétrer un serveur NFS, cest très simple. Vous devez éditer le fichier /etc/exports. Imaginons que vous voulez partager des documents textes qui se trouvent dans /usr/local/texte, insérez alors ceci :
   Cette ligne partage le répertoire /usr/local/texte pour tout le réseau toto.fr en lecture/écriture (rw), avec la possibilité donnée à root davoir des droits et aussi en mode insécure. Il est évident que vous ne devez pas donner ces permissions sur un serveur accessible à linternet mais cela peut ├¬tre bon pour lintranet à petite échelle. Pour appliquer les changements, si NFS tourne déjà (vérifiable par ps -aux |grep nfsd), fa├«tes simplement : exportfs -a. Vous pouvez vérifier tous les montages par : exportfs. Si NFS nest pas démarré, lancez alors : /etc/rc.d/init.d/nfs start.

   Si vous obtenez des : permission denied. Cela peut provenir de plusieurs choses :


   Pour la partie cliente, cest un peu la m├¬me chose que samba pour les montages. Imaginons smalltux (le client NFS dont on parlait dans la première partie) essayant de monter le partage de bigtux /usr/local/texte. La ligne à taper est la suivante :
   Cela nest possible que si :
   Enfin pour garder le montage à chaque redémarrage, éditez votre /etc/fstab et placez à lintérieur :